16 octobre 2014

"Le mystère du sarcophage" d'Elizabeth Peters

le-mystere-du-sarcophage-43915-250-400

L'HISTOIRE (4° couverture):

« Je réalisai soudain qu'il me serait bien difficile d'amener Kalenischeff à se couper. Il possédait l'art du mensonge à la perfection. Aussi cessai-je de suivre attentivement la conversation. Je compris bientôt pourquoi. Une fois encore, mon instinct de détective luttait avec ma passion pour l'archéologie. Je n'avais pas grand mal à maintenir cette dernière à distance lorsqu'il s'agissait de momies d'époque romaine tardive ou de fragments de poterie. Mais à l'ombre d'une des plus majestueuses pyramides de l'Egypte, tout autre curiosité s'évanouissait, comme la lumière d'une lampe face à l'éclat du soleil. Ma respiration s'accélérait, le sang me montait au visage. Lorsque finalement Morgan nous offrit du café, je dis aussi naturellement que possible :- Merci Monsieur, mais je crois que je vais plutôt faire un tour dans la pyramide.- Dans la pyramide... rétorqua Morgan, les yeux écarquillés, Madame, vous n'y pensez pas...- Mrs Emerson ne plaisante jamais lorsqu'il s'agit de pyramides, conclut son mari. »

MA NOTE:

8/20

MON AVIS:

Malheureusement, je n'ai pas du tout accroché à ce livre. Je me suis forcée à le finir car j'ai une horreur de laisser un livre en plan.

Mais pour le coup rien ne m'a plu dans ce livre. Le style de l'écriture est soutenu. Elizabeth Peters écrit bien, mais si bien que parfois il fallait que je relise plusieurs fois les phrases pour bien comprendre. Elle est décrite comme étant une seconde Agatha Christie et bien je ne trouve qu'absolument pas...

Les personnages ont, pour moi, aucun sens une mère dont l'intelligence hors norme mais froide de chez froide avec son fils qui déborde d'énergie et de bon sens. Emerson, le père, est plus sympathique mais peut se montrer bougre avec autrui... Ramsès est celui avec lequel j'ai eu le plus d'affinité à la lecture...

L'intrigue est d'une lenteur qui est étouffante avec un suspense inexistant. La fin est bien mais j'étais épuisée par la lecture d'où elle m'a fait ni chaud ni froid.

Pour moi, une GROSSE GROSSE DECEPTION...Je ne relirais pas cette auteure

98607339_o

 

Posté par laludeslivres à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


"Level 26" d'Anthony Zuiker

level26_1

L'HISTOIRE (4° couverture):

Les policiers du monde entier classent les meurtriers sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité... Ce que personne ne sait, c'est qu'un tueur échappe à cette classification. Sa cible : n'importe qui. Son mode opératoire : n'importe lequel. Son surnom : Sqweegel. Sa classification : NIVEAU 26. Seul Dark, ancien agent fédéral, peut l'arrêter. Depuis que le monstre a massacré sa famille, il a quitté le métier, se jurant de ne plus mettre les pieds en enfer. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

MA NOTE:

18/20

MON AVIS:

Super bien aussi bien au niveau de l'intrigue qu'au niveau des personnages. J'ai vraiment bien accroché à ses différents personnages qui sont d'une force mentale impressionnante, dans la retenue et l'intelligence (même ce meurtrier). Attention ce meurtrier Squeegel est presque un surhomme qui ne se fait jamais prendre. L'inspecteur Riggins est un grand fataliste et à un grand côté humaniste. Tandis que Dark est le personnage clef doté d'une lucidité et d'un sans froid impressionnant.

Une intrigue pleine de suspense et on a pardessus tout envie que le criminel se fasse arrêter et on serre les dents souvent. Encore une fois, cette histoire m'a fait penser à la série "ESPRITS CRIMINELS". Ame sensible s'abstenir car les scènes sont tellement bien décrites que l'on arrive à les visualiser. Le passage avec l'accouchement et la prise en charge du bébé m'a fait grincer des dents.

Le livre mêle écrit et des sites internets: pour que l'on visualise mieux les scènes. Je n'ai pas réalisé la démarche pour deux raisons. La première, on parvient suffisamment à imaginer les scènes sans les voir. La deuxième, c'est une démarche intéressante mais qui oblige d'avoir une lecture plus tronquée et je préfère LIRE d'un bloc.

Un livre que l'on attaque et que je n'ai pas réussi à lâcher avant la fin (lu en 3 jours et 2 nuits, en bossant!!!)

98607339_o

Posté par laludeslivres à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,