Electre_978-2-912771-77-3_9782912771773

RESUME

Bruno Roza nous présente ici un conte, ou pltôt un apologue d'un charme délicieux. "Tes yeux sont des abeilles, Victor, et ton coeur un oiseau." C'est par ces quelques mots que la fée du saule révèle à l'enfant le mystère du jardin. En est-elle vraiment la "reine" ou s'agit-il, ici, d'un autre règne et d'un autre royaume ? A quel moment les enfants prennent-ils conscience de la beauté du monde ? La trouvent-ils seulement plus grande qu'eux ou seulement plus fragile ? A quel dernier jeu joueront-ils avant de devenir adulte ? Et si c'est le dernier, en quoi devront-ils croire pour que l'enfance ne quitte pas leur coeur ? Voilà bien des questions que pose ce petit livre ; les réponses sont faciles, chacun les trouvera à la hauteur de son émerveillement.

APPRECIATION

Résultat de recherche d'images pour

MON AVIS:

Petit conte qui nous émerveille à travers l'âme d'un enfant. Il sauve un arbre qui l'appelle au secours. Mais à travers cet écrit, nous sentons un attachement humanisé qui donne bien des leçons sur les vraies valeurs de la vie: la tolérance, la combativité, la famille, le respect de la nature, la connaissance du monde qui nous apprend à mieux nous connaître à travers l'autre...

L'approche avec le jardinier est intéressante. Au début,il apparait inaccessible à l'enfant car il en a peur et qui peu à peu à travers un sujet commun. Ils se soudent et vont dans la même direction. Cela marque le passage de la peur de l'inconnu à l'appréciation de l'Autre à travers la connaissance. 

La transmission inter-générationnelle à travers l'histoire de l'arbre et le vécu de chacun à travers lui.

Enfin, le passage de l'enfance à l'adulte est dans ce petit conte flagrant (qui marche aussi de l'innocence à la raison).

Un conte vite lu qui mérite vraiment une découverte de tous (petits comme grands) car il est très poetique. Je suis persuadée que chaque lecteur y découvrira différents attraits car on l'investit, à mon avis, chacun à notre manière.