51Ticit2ieL

RESUME:

Paris, automne 1906 : la France se remet à peine de l'ouragan de l'affaire Dreyfus. La séparation de l'Eglise et de l'Etat est dans tous les esprits... Hippolyte Salvignac, modeste antiquaire parisien d'une quarantaine d'années, est recruté par Georges Clemenceau pour aider la police à pourchasser des trafiquants d'oeuvres d'art. Ces derniers pillent les trésors qui sommeillent dans les églises de campagne... Flanqué de l'inspecteur Jules Lerouet, bâtard au grand coeur, Salvignac découvre les méandres d'une situation explosive : luttes politiques, tensions diplomatiques, conflits religieux et trafics internationaux. Au fil de son enquête, il sillonnera l'Europe de la Belle Epoque, de son Quercy natal à Londres en passant par les stations thermales d'Auvergne et la banlieue parisienne. Une galerie de personnages attachants, romanesques ou réels, fait de ce polar historique un livre passionnant, alors que va naître la police moderne des Brigades du Tigre. Fréquentant aussi bien les allées du pouvoir que le monde interlope des marchands d'art ou les soupentes du Quai des Orfèvres, Salvignac entraîne le lecteur dans le tourbillon des années 1900. A travers mille rebondissements se dévoile tout un monde révolu où se côtoient premières automobiles et voitures à chevaux, lampes à pétrole et ampoules électriques, une société où s'invente chaque jour la modernité du XXe siècle.

MON AVIS:

Déjà je trouve l'auteur très intéressant par sa bibliographie, il est capable d'écrire sur des sujets très hétéroclite (affaires criminelles, la belle époque des piliers d'églises...) Cet auteur, par sa biblio, me rappelle bien Sylvain Larue publié, lui aussi chez De Borée. Ils se lancent tous deux dans des romans policiers historiques qui sont bien documentés et super bien construit.

Alors ce livre est situé au XX° siècle époque de la séparation de l'état et de l'église. Je trouve que c'est une époque très intéressante et méconnue du public. Nous avons tous appris au collège ce fait qui dure une ligne sur les livres d'histoire. Mais nous constatons que cela a été plus complexe dans la vraie vie. Je trouve très bien et judicieux de monter une intrigue autour de cet évènement qui effectivement se prête bien et est de plus instructif pour le lecteur de se plonger dans cette époque. Ce livre montre aussi le conflit d'époque et comment l'art s'est retrouvé dans une problématique d'argent mais aussi de pouvoir.

L'écriture  de cet auteur est lisible et dans un français soutenu mais très agréable à lire.

Le personnage principal Hippolyte, antiquaire, est le cerveau du couple d'enquêteur et Jules, policier, l'homme d'action. Ils sont très complémentaires dans leur enquête. La vie d'Hippolyte est assez pauvre mais on voit que sous ces airs de vieux garçon, il est assez moderne. Dans son travail d'antiquaire, il s'ouvre aux horizons lointains (africains, océanite...) et dans sa vie il transgresse la morale en ayant une femme déjà mariée dans sa vie.

Jules, quand à lui, est l'homme de main de Clémenceau et fonce tête baissée dans les différentes actions qui s'amène à lui.

Enfin l'intrigue est très bien amenée et nous naviguons entre les eaux proposées par l'écrivain avec enjouement et curiosité. Je conseille ce livre pour tous les curieux de l'histoire et de polar.

Personnellement, j'ai tourné les pages avec beaucoup d'envie et j'ai hâte d'attendre un deuxième tome d'Hippolyte Salvignac