05 mai 2018

L'affaire Creutzwald de Thierry Berlanda

675613672

RESUME

Avril 2019, le brigadier Aurélie Deletraz trouve par hasard, dans une sous-pente du commissariat de Saint-Avold, un paquet de pages qui l'intrigue : le récit anonyme d'une enquête hors norme qu'elle avait menée cinq ans plus tôt, et qui avait abouti à un classement sans suite. Troublée, elle persuade Céline Dumouriez, ex-journaliste à l'Express sortant de cure de désintoxication, de reprendre discrètement les recherches sur les disparitions, en juin 2014, de personnes soi-disant évaporées dans une lumière surnaturelle... Ces phénomènes étaient-ils liés à l'assassinat d'Emmanuel Marchal ? Alice, qui allait se marier avec le jeune homme, était-elle victime d'hallucinations lorsqu'elle prétendait en avoir été témoin ? Pierre Orbain, industriel tyrannique condamné pour Le meurtre de Marchai, est-il la seule âme noire de cette histoire, ou bien est-ce quelqu'un d'autre, plus redoutable encore mais dissimulé, qui détient la vérité sur l'affaire Creutzwald ? Céline et Aurélie vont devoir faire taire leurs propres démons pour découvrir les traces de ce fantôme. Et pour l'affronter...

MON AVIS

Une histoire construite sur 3 époques. Un scénario très bien écrit entre les différentes années proposées mêlant un peu de surnaturel au premier abord. 

On est vite happés dans cette histoire où les différents personnages d'un petit village sont en lien les uns avec les autres.

Au niveau des personnages principaux, Céline (journaliste) et Aurélie (dans la police) mènent l'enquête en catimini.

Pour Céline, on sait que la vie et la perte de l'amour l'ont amené à une descente aux enfers. Cette enquête lui permet de se ré-insérer dans la société en essayant de "vivre ou survivre" à son histoire. Ce personnage est vraiment une battante qui va au bout des faits et de ses convictions. On s'attache, à elle, rapidement au cours de l'histoire

Pour Aurélie, elle subit un divorce dès la première époque. C'est elle qui est en charge de l'enquête en 2014. Elle sera présente sur toutes les époques et sera l'initiatrice de leur résolution en appelant Céline. Elle est très pragmatique et elle a du mal à analyser les faits quelque peu ésotériques qui se produisent.

Ces deux femmes écorchées par la vie vont être dans un lien amical fort qui vont leur permettre par la tolérance et l'acceptation entre elles de résoudre l'enquête. Le fait que l'enquête soit étudiée par deux femmes est vraiment sympathique, ça change un peu des autres polars.

 

Au niveau de l'énigme, il y a vraiment un suspense qui nous tient jusqu'à la fin de l'histoire. L'ambiance est noire et triste à cause des morts, disparitions et de la mine...J'avoue que ce fond d'histoire sur la fermeture de la mine m'a particulièrement attirée par l'histoire de ma ville aussi.

Pour moi, c'est une très belle réussite qui change des différents polars que l'on peut lire actuellement. L'aspect très réel de l'histoire couplée à un peu de surnaturel et, dont l'enquête est menée par deux femmes, m'a particulièrement attiré.

Je conseille vivement ce livre qui a encore une fois une couverture magnifique (bravo à ceux qui l'on faite)

Posté par laludeslivres à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]