821818334

RESUME

Que le spectacle commence ! En ce mois de novembre 1851, alors que le mandat du président Bonaparte touche à sa fin et que les plus sombres prévisions courent quant à l'avenir de la politique française, Léandre Lafforgue, alias "Le Goupil", songe en vérité plus volontiers à sa carrière naissante de dramaturge qu'au devenir du pays. Mais sitôt le rideau de l'Odéon tombé sur la première représentation de sa pièce, un crime perpétré dans le théâtre met en suspens le futur de son oeuvre. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voilà que pour faire taire d'éventuelles rumeurs, Bonaparte charge les deux dernières recrues de la Noble Cour de mener l'enquête, et ce à la place du Goupil ! Tandis que se trame en secret un complot destiné à changer le cours de l'Histoire, entre fausses pièces d'or, corps dépouillés et coup de coeur, Léandre peut-il parvenir à voir clair dans ce capharnaüm sans s'y perdre tout à fait ?

 

MON AVIS:

Notre personnage de Léandre est vraiment inscrit dans le personnage que l'on suit. Pour cette enquête, nous sommes dans une complexité un peu plus importante que les deux histoires d'avant plus polar et moins d'histoire. Nous sommes face à de nombreuses intrigues qui se chevauchent mais qui nous entraine dans un tourbillon d' époque sur un fonds éloigné politique du président Bonaparte. 

Deux morts sont découverts à la fin d'une représentation théatrale que Léandre a produit. Est ce un mauvais signe? Est il maudit? Sous l'ordre de l'autorité présidentielle, il ne peut pas investir l'enquête ce qui cause beaucoup de frustration. Par contre, celui qui est chargé de résoudre le mystère des morts n'est autre qu'un autre mandataire de Bonaparte. Niel et son cocher Espineux est Journaliste de métier. Il sont tous deux à la recherche d'article à sensation ou diffamatoire. Léandre a beaucoup de mal à faire confiance à ce duo, sans pour autant parvenir à déterminer le pourquoi du comment.

Nous voilà dans ce livre sur une triple enquêtes: de fausses pièces, de morts à l'Odéon et des meurtres sauvages dans la rue.

Dans ce livre, il y a une multitude de personnages, qui s'imbriquent parfaitement les uns aux autres, qui expose une intrigue nous donnant "du fil à tordre" dans sa résolution . On ne s 'ennuie pas à la lecture de ce roman.

L'auteur nous a encore fabriqué un polar qui est beaucoup plus concentré sur l'intrigue et moins sur la construction de Léandre. Du coup, je trouve que cela permet de renouveler l'intérêt de la série et de lui donner une autre dimension. Nous voyons un Léandre conquis pasr une autre femme mais qui se retrouve en plein chagrin d'amour. 

Au niveau des autres personnages, nous sommes presque chagriné de moins voir la bande d'enfants des rues. Et nous apprécions toujours la présence de Letterrier qui représente le garde fou du Goupil à toutes heures.

UN LIVRE A DEVORER!!!!!!

Pour finir, je voudrais remercier Sylvain Larue pour sa dédicace en début de livre et pour l'envoi par DE BOREE qui me gate à chaque fois. Merci encore